Sport: santé et bien-être garantis!

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (10 votes, moyenne: 4,80 sur 5)
sport sante - exercice physique - energie - entrainement - bien-etre - gymnastique - forme

Sport santé: l’équation parfaite ! la pratique régulière d’exercices physiques améliore le bien-être, la qualité de vie et la perception de soi.

La pratique du sport en France connait un réel engouement ! Début 2010, près de deux personnes sur trois âgées de 15 ans et plus déclarent pratiquer des activités physiques ou sportives, au moins une fois par semaine. (données du ministère du Sport)

En tête des activités physiques les plus pratiquées, le quatuor marche, natation, vélo et jogging-footing se détache. L’activité marche devance largement les autres disciplines. La marche loisir ou utilitaire pèsent pour 12 % dans le taux global de pratique.

Selon, l’Inserm (Institut National de la Santé et de la Recherche), la pratique d’un entrainement modéré (au moins 3 heures par semaine) ou d’un entrainement intense (au moins 20 minutes trois fois par semaine) diminue de 30 % le risque de mortalité prématurée. Ce rôle bénéfique se retrouve aussi bien chez les adolescents que les personnes âgées.

Sport santé, sont également deux thèmes promus aux Etats-Unis. Le ministère de la Santé et des Services sociaux (HHS) recommande aux adultes âgés de 18 à 64 ans de faire chaque semaine une marche rapide pendant au moins deux heures et 30 minutes ou de pratiquer un sport plus vigoureux pendant au moins une heure et 15 minutes (course à pied, natation, vélo).
sport sante - jogging - exercice physique - energie - entrainement - bien-etre - forme

L’équation sport santé est en effet confirmée par de nombreuses recherches scientifiques. Les études démontrent que l’entrainement régulier joue un rôle essentiel pour notre santé.

L’inactivité physique est connu pour être la quatrième cause de mortalité mondiale. Selon William Haskell, professeur de médecine à l’Université de Stanford, les personnes pratiquant chaque semaine une marche rapide ou un sport vivent en moyenne de trois à sept ans de plus!

Voyons ci-dessous les principaux bienfaits du sport prouvés scientifiquement pour notre santé.

Sport-santé: Réduction des maladies coronariennes et cardiaques:

sport sante - coeur - exercice physique - energie - entrainement - bien-etre - forme
En effet, le sport est bon pour le cœur et les vaisseaux sanguins. Selon une étude canadienne publiée en 2010 dans International Journal of Behavorial Nutrition, l’exercice physique peut réduire le risque de maladies cardiovasculaires et d’AVC d’au moins 30%.
Le flux sanguin dans les artères est augmenté pendant l’activité physique. Cela conduit par la suite à une fréquence cardiaque de repos inférieure et un abaissement de la pression artérielle. L’entrainement limite également l’inflammation associée à des troubles cardiaques en réduisant notamment la concentration de la fameuse protéine C réactive. L’activité physique permettrait par ailleurs de réduire la taille des particules de lipoprotéines de basse densité (LDL) ou soi-disant mauvais cholestérol dans le sang, et augmenter le montant de lipoprotéines de haute densité (HDL), alias bon cholestérol, qui se traduit par moins de blocage de l’artère.

Sport-santé: Prévention du risque Cancer:

En 2009, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) estime que l’inactivité physique est la principale cause d’environ 20 % du cancer du sein et du cancer du colon.
Une équipe de chercheurs espagnols et américains affirma dès 2005 que les personnes ayant des niveaux élevés d’activité physique réduisent de 30 % le risque de développer un cancer du poumon que ceux ayant un faible niveau d’exercice physique.
Les scientifiques n’ont pas encore identifié les mécanismes impliqués. Il semblerait néanmoins que l’activité physique permette un meilleur équilibre hormonal. Le sport réduisant le surpoids limiterait indirectement les excès d’insuline. Il peut également aider à réduire les hormones œstrogène et progestérone dans le sang.

Sport-santé: anti-stress puissant!

sport sante - velo - exercice physique - energie - entrainement - bien-etre - forme
En effet, l’activité physique entraîne la production d’hormones vous procurant un sentiment d’apaisement, de la légèreté, du bien-être, du dynamisme, voir de l’euphorie !
La principale hormone produite est l’endorphine. Il s’agit d’un analgésique naturel qui agit comme la morphine en réduisant la douleur. L’endorphine améliore votre humeur et est sécrétée plusieurs heures après l’effort. Ce sont les sports d’endurance ou « cardio » qui produisent le plus d’endorphines: par exemple, la course à pied, la natation, le vélo, … En pratique, 30 minutes d’efforts modérés à 60% de sa fréquence cardiaque maximale vous procurent les premières sensations positives.
La dopamine est également un autre neurotransmetteur produit pendant l’effort, il s’agit de l’hormone du plaisir et de la récompense que le cerveau libère lors d’une expérience qu’il juge « bénéfique ». L’ensemble de ces deux hormones diminue la sensation de fatigue ainsi que les symptômes dépressifs vous procurant une vraie énergie. Bref, le sport est un réel anxiolytique naturel !

Sport-santé: Diminution du diabète:

L’inactivité physique est estimée selon l’OMS à être la principale cause de 27% des cas enregistrés de diabète de type 2 dans le monde. Le diabète 2 est caractérisé par des dysfonctionnements de l’insuline qui entraîne des difficultés à transporter le glucose du sang vers les cellules. L’accumulation de graisses est l’une des causes de ce dysfonctionnement. Gerald Shulman, physiologiste cellulaire et moléculaire à l’école de médecine de Yale aux Etats-Unis affirme que le sport accroît la production de l’adénosine monophosphate protéine kinase (AMPK), une enzyme qui favorise la dégradation des graisses qui perturbe le transfert de glucose dans les cellules. Le sport intervient donc dans la prévention des risques du diabète.

Sport-santé: Meilleur contrôle du poids:

sport sante - regime - exercice physique - energie - entrainement - bien-etre - forme
Le sport intervient dans le bilan énergétique de votre corps. Pour le maintien de l’équilibre, les calories consommées sont idéalement égales aux calories brûlées, le sport joue donc un rôle clé dans le contrôle de votre poids. La relation directe entre l’exercice physique et la perte de poids est néanmoins parfois peu visible car l’apport calorique, donc ce que vous mangez, est également un facteur principal à prendre en compte dans la perte de poids.
Le sport c’est la sante, par ailleurs, vous avez tout à gagner pour votre santé à pratiquer du sport avec une alimentation équilibrée (manger bio, de bons glucides, …). Des chercheurs américains de l’Institut National du Cancer ont démontré en 2012 que les individus en surpoids significatif (indice de masse corporelle supérieur à 35) ne pratiquant pas d’activité physique peuvent perdre 7 années de vie par rapport à aux individus à poids normal (IMC de 18,5 à 24,9) pratiquant régulièrement de l’entrainement.

Sport-santé: l’exercice physique renforce les os:

Des chercheurs de l’université de Vancouver au Canada affirment en 2010 que les personnes n’ayant pas d’exercice physique ont 60% de risques en plus de développer l’ostéoporose. Cette maladie dans laquelle les os deviennent progressivement poreux et moins denses. Environ 16 % des femmes et 4 % des hommes de 50 ans en souffrent. Le sport peut être notre allié pour prévenir cette maladie. Selon l’étude du professeur Mattias Lorentzon de l’Université de Göteborg en Suède portant sur de jeunes hommes de 19 à 24 ans, les sports qui favorisent le plus la construction de la masse osseuse sont le basket-ball, le volley-ball, le football et le tennis.

Le sport vous rend plus intelligent et réduit le déclin des personnes âgées !
sport sante - natation - exercice physique - energie - entrainement - bien-etre - forme
Le professeur de neurochirurgie de l’Université de Californie, Fernando Gomez-Pinilla, affirme que l’exercice physique augmente la concentration de certaines molécules importantes dans les structures cérébrales. Il s’agit notamment de la protéine BDNF (Facteur Neurotrophique du Cerveau) qui joue un rôle clé dans l’apprentissage et la mémoire. Le sport peut également réduire le déclin de l’état fonctionnel des personnes âgées et ainsi les aider à être indépendantes dans leurs tâches de la vie quotidienne. Un centre de recherche italien a démontré en 2010 que les personnes âgées ayant un niveau d’activité physique régulier ont 38 % de risque en moins d’être affecté par le déclin cognitif.

Voilà, l’équation sport santé n’a plus de secrets pour vous ! Nous vous souhaitons beaucoup d’énergie dans la pratique de vos exercices physiques !!

Vous pouvez partager cet article avec vos proches:

Laisser un commentaire

Sources :

A systematic review of the evidence for Canada’s physical activity guidelines for adults, International Journal of Behavorial Nutrition, Warburton DE, Charlesworth S, Ivey A, Nettlefold L, Bredin SS., 2010.

Global health risks: Mortality and burden of disease attributable to selected major risks, Organisation Mondiale de la Santé, 2009.

Leisure-time physical activity and lung cancer: A meta-analysis, Tardon A, Lee WJ, Delgado-Rodriguez M, Dosemeci M, Albanes D, Hoover R, et al., 2005

Global recommendations on physical activity for health, Organisation Mondiale de la Santé, 2009.

Physical activity and risk of cognitive decline: A meta-analysis of prospective studies, Sofi F, Valecchi D, Bacci D, Abbate R, Gensini GF, Casini A, Macchi C., 2010

Insep, Institut National du Sport, de l’Expertise et de la performance.

Abonnez-vous pour recevoir gratuitement nos prochains articles.

Votre adresse email ne sera jamais communiquée à des tiers et vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Publié par
Bio transition

Passionné par la nature, des études en biologie, un diplôme d’ingénieur et une quinzaine d'années d'expériences professionnelles en France et à l’étranger.

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sous système Android, il est parfois nécessaire d'appuyer une seconde fois pour valider.