Additifs alimentaires, simples ingrédients ou danger?

Publié le 3 Comments
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (17 votes, moyenne: 4,59 sur 5)
additif

Les additifs alimentaires sont des suppléments chimiques ajoutés aux aliments. L’additif figure dans la liste d’ingrédients du produit par ordre d’importance décroissante. Il peut remplir plusieurs fonctions: colorant, conservateur, arôme, gélifiant, … mais est-il vraiment inoffensif ?

De plus en plus de recherches illustrent des problèmes de santé liés à ces suppléments. Les additifs alimentaires souvent peu identifiables et imprononçables sont soit écrits en toutes lettres soit représentés par un numéro de code constitué par la lettre E suivie de 3 à 4 chiffres.

La communauté européenne autorise environ 380 additifs, les principales familles sont les suivantes:

– les colorants qui donnent artificiellement une couleur attirante au produit (E100 à E199)

– les conservateurs qui augmentent la durée de vie de l’aliment (E200 à E299)

– les antioxydants qui ralentissent l’oxydation, par exemple le rancissement des huiles ou le brunissement des fruits et des légumes (E300 à E399)

– les agents de texture qui maintiennent l’émulsion des substances ou augmentent la consistance d’un aliment (dans la gamme des E400)

– les exhausteurs de goût qui apporte en addition un arôme au produit (dans la gamme des E600)

– les édulcorants qui apportent un goût sucré (dans la gamme des E900)

– les amidons modifiés qui permettent la rétention d’eau ainsi qu’une consistance gélifiante et/ou épaississante (dans la gamme des E1400)

Les additifs alimentaires remplissent donc un rôle technique et économique ! Néanmoins, certains additifs ont également des effets négatifs sur notre santé.additif - supplements - addition - adjuvant - ingredients - additifs alimentaires - arome alimentaire - gelifiant

Les additifs alimentaires ne peuvent plus être assimilés à de simples suppléments dans la liste d’ingrédients.

Les impacts sur notre organisme sont multiples, en voici quelques exemples:

Les allergies et les réactions asthmatiques

Selon le docteur Rob Loblay, chef de l’unité d’allergologie de l’hôpital Royal de Sydney, environ 5% de la population est sensible à un ou plusieurs additifs alimentaires.

L’hyperactivité

L’hyperactivité se caractérise chez l’enfant par des difficultés à rester en place, à se concentrer et par un comportement impulsif.

Des recherches menées en 2005 par l’université de Liverpool démontrent que certains mélanges d’additifs (aspartame E951 et colorants) peuvent endommager les cellules nerveuses. L’université de Southampton en Grande-Bretagne démontra peu après en 2007 des liens directs entre des colorants et l’hyperactivité chez des enfants entre 3 et 8 ans. Cette étude mis également en évidence l’effet négatif du benzoate de sodium (E 211, conservateur fortement décrié aux Etats-Unis).

Des programmes de sensibilisation et d’information sont désormais organisés dans les écoles de certains pays comme en Australie.

Les phosphates (émulsifiants présents notamment dans les charcuteries et fromages) sont soupçonnés d’augmenter les risques de maladies cardiovasculaires, osseuses et rénales. Ils entraîneraient un excès de phosphore dans notre alimentation. L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) s’est fixé comme « priorité haute » l’étude de ces additifs avant fin 2018 …

Les cancers

additif - danger - santé - additifs alimentaires - supplements - addition - adjuvantDe nombreuses études scientifiques associent une augmentation du risque de cancers à certains additifs alimentaires. Il s’agit d’un sujet controverse et opaque car de nombreux résultats de recherches s’avèrent contradictoires …

L’agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux FDA (Food and Drug Administration) recommanda par exemple dès les années 1980 l’interdiction du colorant érythrosine (E127) identifié comme responsable de tumeurs de la thyroïde.

Un autre sujet controverse concerne les nitrates et les nitrites (E 249 à E252). Les nitrites se combinent aux protéines et se transforment en nitrosamines. Le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer) classe cet additif comme « probablement cancérogène pour l’homme ».

Certains antioxydants artificiels sont par ailleurs considérés comme dangereux. L’état de Californie classe par exemple le buthylhydroxyanisol (E 320) comme cancérogène.

Les édulcorants artificiels sont également la cible de nombreuses polémiques. Au delà des controverses sur l’aspartame, d’autres substances sont douteuses. Une étude publiée dans le prestigieux journal américain Preventive Medicine affirme par exemple qu’une consommation régulière d’acésulfate de potassium (E950) entraînerait le développement de tumeurs urinaires.

Les additifs alimentaires sont généralement testés de façon isolé. Les effets à long terme de la consommation combinée de plusieurs additifs sont pour la plupart inconnus et probablement sous-estimés.

additif - supplement - addition - adjuvant - ingredients - additifs alimentaires - colorant alimentaire - edulcorantChez Bio-transition, nous privilégions les mesures de précaution et avons définis une liste d’environ 130 additifs à éviter. Autant vous dire qu’il est très difficile voir quasi impossible de vérifier en pratique additif par additif sur chaque étiquetage lorsque vous faites vos courses …

Cette liste présentée à la fin de cet article est basée sur l’ensemble des études que nous avons pu répertorier ainsi que sur certaines suspicions de scientifiques pour lesquelles des recherches complémentaires seraient encore nécessaires.

Néanmoins, ne vous inquiétez pas, comme dans notre précédent articles sur les glucides, nous vous donnons un conseil pour simplifier le contrôle de la liste des ingrédients dans la vie de tous les jours !

En effet, l’agriculture biologique n’autorise que 48 additifs alimentaires. Le contrôle de l’étiquetage est beaucoup plus simple pour les aliments issus de l’agriculture biologique. Manger bio vous permet de réduire considérablement le danger additif dans votre alimentation.

Par ailleurs, pour les aliments certifiés biologiques, nous n’avons identifié que 8 additifs potentiellement risqués:

– E 220: dioxyde de soufre
– E 224: métabisulfite de potassium
– E 250: nitrite de sodium
– E 252: nitrate de potassium
– E 341: phosphates de calcium
– E 407: carraghénanes
– E 464: hydroxypropyl methyl celulose
– E 553b: talc

Enfin, pour nos amis végétaliens et vegan, seuls 4 additifs bio sont ou peuvent être potentiellement d’origine animale:

– E 170: carbonate de calcium
– E 270: acide lactique
– E 322: lécithines
– E 325: lactate de sodium

Vous pouvez partager cet article avec vos proches:

 
Laisser un commentaire

Veuillez trouver ci-dessous la liste complète des additifs alimentaires que nous déconseillons:

Les colorants à éviter:

– E 102, tartrazine
– E 104, jaune de quinoléine
– E 107, jaune 2G
– E 110, jaune orangé S
– E 120, cochenille
– E 122, carmoisine
– E 123, amarante
– E 124, ponceau 4R
– E 127, erythrosine
– E 129, rouge allura AC
– E 131, bleu patenté V
– E 132, indigotine
– E 133, bleu brillant FCF
– E 142, vert brillant BS
– E 150b, caramel de sulfite caustique
– E 150c, caramel ammoniacal
– E 150d, caramel au sulfite d’ammonium
– E 151, noir brillant BN
– E 171, bioxyde de titane
– E 173, aluminium
– E 182, orseille

Les conservateurs à éviter:

– E 210, acide benzoïque
– E 211, benzoate de sodium
– E 212, benzoate de potassium
– E 213, benzoate de calcium
– E 214, éthylparabène
– E 215, éthylparabène sodique
– E 216, propylparabène
– E 218, méthylparabène
– E 219, méthylparabène sodique
– E 220, dioxyde de soufre
– E 221, sulfite de sodium
– E 222, bisulfite de sodium
– E 223, disulfite de sodium
– E 224, disulfite de potassium
– E 225, sulfite de potassium
– E 226, sulfite de calcium
– E 227, bisulfite de calcium
– E 228, sulfite acide de potassium
– E 230, diphényle
– E 231, orthophénylphénol
– E 233, thiabendazole
– E 239, héxaméthylène tétramine
– E 242, dicarbonate de dyméthyle
– E 249, nitrite de potassium
– E 250, nitrite de sodium
– E 251, salpêtre du chili
– E 252, nitrate de potassium
– E 284, acide borique
– E 285, tétraborate de sodium

Les antioxydants à éviter:

– E 310, gallate de propyle
– E 319, butylhydroquinone tertiaire (BHQT)
– E 320, buthylhydroxyanisol (BHA)
– E 321, buthylhydroxytoluène (BHT)
– E 339, E 339 i, E 339 ii, E 339 iii: orthophosphate de sodium
– E 340, E 340 i, E 340 ii, E 340 iii: orthophosphate de potassium
– E 385, calcium dinatrium (EDTA)
– E 386, ethylène-diamine-tétra-acètate disodique
– E 586, hexylrésorcinol

Les épaississants – émulsifiants à éviter:

– E 407, carraghénane
– E 407a, algue Euchema transformée
– E 431, stéarate de polyoxyéthylène 40
– E 432, polysorbate 20
– E 433, polysorbate 80
– E 434, polysorbate 40
– E 435, polysorbate 60
– E 436, polysorbate 65
– E 441, gélatine
– E 442, phosphatides d’ammonium
– E 450, E 450 i, E 450 ii, E 450 iii: diphosphates
– E 452: polyphosphates
– E 464, hydroxypropyl méthyl cellulose
– E 466, carboxyméthyl cellulose de sodium
– E 473, ester de sucre
– E 474, glycérides de sucres
– E 477, esters de propylène d’acides gras
– E 479b, esters glycériques d’acides gras  à partir d’huile de soja
– E 491, monostérate de sorbinate
– E 520, sulfate d’aluminium
– E 521, sulfate d’aluminium sodique
– E 523, sulfate d’aluminium ammonique
– E 900, diméthicone
– E 900a, polydiméthylsiloxane
– E 900b, methylphénylpolysiloxane
– E 1201 et E 1202, polyvinylpyrrolidone

Les acidifiants à éviter:

– E 338: acide phosphorique
– E 341, E 341 i, E 341 ii, E 341 iii: orthophosphate de calcium
– E 342, phosphate d’ammonium
– E 343, E 343 i, E 343 ii, E 343 iii: phosphate de magnesium
– E 380, citrate de triammonium
– E 381, citrate d’ammonium ferrique
– E 451, E 451 i, E 451 ii: triphosphates
– E 522, sulfate d’aluminium potassique
– E 527, hydroxyde d’ammonium
– E 541, acide aluminoisodique
– E 541 i, phosphate de sodium – aluminium acide
– E 541 ii, phosphate de sodium – aluminium basique
– E 545, polyphosphates d’ammonium

Les antiagglomérants à éviter:

– E 553 et E 553 i, silicate de magnesium
– E 553 a, trisilicate de magnesium
– E 553 b, talc
– E 554, silicate d’aluminium et sodium
– E 555, silicate d’aluminium et potassium
– E 556, silicate d’aluminium et calcium
– E 559, kaolin

Les exhausteurs de goût à éviter:

– E 620, acide glutamique
– E 621, glutamate monosodique
– E 622, glutamate de potassium
– E 623, glutamate de calcium
– E 624, glutamate d’ammonium
– E 625, glutamate de magnésium
– E 627, guanylate disodique
– E 637, isomaltol
– E 650, acétate de zinc

Les édulcorants artificiels à éviter:

– E 950, acésulfate de potassium
– E 951, aspartame
– E 952, acide cyclamique et sels
– E 952 i, acide cyclamique
– E 952 ii, cyclamate de calcium
– E 952 iii, cyclamate de potassium
– E 952 iv, cyclamate de sodium
– E 954, saccharine
– E 954 i, saccharine de sodium
– E 954 ii, saccharine de calcium
– E 954 iii, saccharine de potassium
– E 954 iv, saccharine de sodium
– E 955, sucralose
– E 961, néotame
– E 962, sel d’aspartame acésulfame

Divers autres additifs à éviter:

– E 905, cire microcristalline
– E 905 a, huile minérale de qualité alimentaire
– E 905 b, vaseline
– E 905 c, cire de pétrole
– E 905 d, huile minérale viscosité élevée
– E 905 e, huile minérale catégorie I
– E 905 f, huile minérale catégorie II
– E 905 g, huile minérale catégorie III
– E 912, ester de l’acide motanique
– E 914, cire de polyéthylène oxydée
– E 1203, alcool polyvinylique

Sources :

« Guide to food additives », Center for Science in the Public Interest, 2004.

ARTAC, Association pour la Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse.

« Excitotoxins: The Taste That Kills », Dr. R. Blaylock, 1994.

« Synergistic interactions between commonly used food additives in a developmental neurotoxicity test », Karen Lau W., McLean G., William D., Howard C., 2006.

« Food additives and hyperactive behaviour in 3-year-old and 8/9-year-old children in the community: a randomised, double-blinded, placebo-controlled trial », Southampton university, 2007

IARC, International Agency for Research on Cancer (Centre International de Recherche sur le Cancer).

« The clinical evaluation of a food additive: assessment of aspartame », Christian Tschanz.

Abonnez-vous pour recevoir gratuitement nos prochains articles.

Votre adresse email ne sera jamais communiquée à des tiers et vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Publié par
Bio transition

Passionné par la nature, des études en biologie, un diplôme d’ingénieur et une quinzaine d'années d'expériences professionnelles en France et à l’étranger.

3 réflexions au sujet de « Additifs alimentaires, simples ingrédients ou danger? »
  1. Bonsoir, informations très complètes, j’adore votre site, félicitations! Cela confirme mes craintes par rapport à l’additif en général. Dommage que l’additif est sujet encore tabou en France. Très bon conseil de privilégier les produits bio pour réduire le risque de l’additif.

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sous système Android, il est parfois nécessaire d'appuyer une seconde fois pour valider.